Les démissions sont en forte hausse entre 2014 et 2016 dans le secteur bancaire. C’est notamment lié à une plus grande mobilité des jeunes générations. Quitter son emploi est de plus en plus courant dans la banque. Près du tiers des départs de CDI sont le fait de démissions en 2016 (31,1 %), contre 24,8 % deux ans plus tôt.

Jérémy Bruno -lesechos.fr-le 4 juillet 2017

Pour accéder à l’intégralité de l’article cliquez ici